Passer au contenu principal

Alerte de sécurité virement


Alerte de sécurité virement : les fraudeurs exploitent le contexte de migration SEPA.


A compter du 1er février 2014, tous les virements et prélèvements effectués par l’ensemble des acteurs économiques devront être aux normes SEPA, conformément aux règles européennes UE260. A cette date, les entreprises ne pourront plus utiliser que le virement et le prélèvement SEPA pour leurs opérations nationales et transfrontières dans la zone SEPA.
 
La Banque de Savoie est mobilisée pour vous informer et vous aider à passer le plus rapidement possibles aux normes SEPA.
 
Ceci suppose à la fois une évolution de vos logiciels et des tests pour valider ces changements.
 
Des escrocs profitent de cette période pour se faire passer pour des collaborateurs de la Banque de Savoie ou de son service informatique et vous faire faire de faux transferts de fonds en prétextant des tests.
 
C’est pourquoi nous tenons à vous informer de quelques règles de sécurité et de vigilance :
 
1. Nous ne vous demanderons jamais vos informations confidentielles (mot de passe Cyberplus ou carte bancaire).
 
2. Les tests doivent respecter les principes suivants :

  • Ils sont effectués à votre demande via votre chargé de clientèle, la Banque de Savoie ou son service Informatique ne vous sollicitera pas directement
  • Le montant unitaire de chacune des opérations est de 1 € (valeur fixe unique)
  • Pour les tests de volumétrie, le nombre d’opérations doit être de l’ordre de quelques milliers, quel que soit la taille de l’entreprise
  • Les comptes de tests doivent être des comptes domiciliés dans une banque en France
  • Dans un lot de remises, les opérations doivent être équilibrées, c'est-à-dire, si vous faites 10 virements de 1€, il faut prévoir aussi 10 prélèvements de 1€ sur les mêmes comptes pour une opération neutre (solde d’échange nul) avec des mandats de test fictifs.

 

3. Toute demande de création d’un nouveau bénéficiaire dans une banque étrangère et tout montant de virement élevé ne peut résulter que d’une tentative de fraude.
 
4. Nous vous conseillons vivement d’utiliser vos outils informatiques (Cyberplus BS, Turbo suite Entreprise ou logiciel équivalent) pour générer vos opérations et éviter les ordres par courrier, fax, mails qui doivent désormais faire l’objet de procédures renforcées de validation pour détecter une éventuelle fraude et retarder l’exécution.
 
5. L’utilisation des moyens de sécurité que nous mettons à votre disposition (Certificat matériel, Pass Cyberplus BS, SMS) vous garantit une bonne sécurité des opérations effectuées, mais à la condition qu’un collaborateur de votre entreprise ne se laisse pas abuser par un escroc et réalise pour son compte une opération frauduleuse pensant le faire à la demande de la banque.
 
6. Soyez très vigilant lors de toute sollicitation par téléphone, fax ou mails. Au moindre doute, nous vous conseillons de contacter systématiquement votre conseiller de clientèle ou l’interlocuteur habituel de la banque en utilisant les coordonnées que vous connaissez et non pas celui communiqué par le prétendu collaborateur de la banque.
 
7. Les escrocs n’hésitent pas à utiliser tous les moyens possibles pour berner les clients : faux n° de téléphone ou fax ou email, détournement  des numéros de téléphone, imitation du standard  téléphonique de la banque,….  
 
8. Pour effectuer des contre appels de vérification d’un ordre inhabituel, communiquez à votre chargé de clientèle votre n° de portable ou celui de la personne de confiance de votre entreprise.
 
Pour informer vos collaborateurs sur ces risques, nous vous proposons la notice d’information.  ​

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 
 
 
 
 

acces directs
Contacter un conseiller